lundi, décembre 18, 2006

Bizarre

Bon, j'ai fait des rêves bizarres mais dès que j'essaye de m'en souvenir de façon précise, ils semblent se dissiper, s'éloigner de ma perception sensorielle et mémorielle ...bref je ne sais plus !

A part cela, une question existentielle m'a frappée en plein visage ce matin, en voyant des volatiles revenir en ville compte tenu du peu de froid en ce 16 Décembre québécois :

Est-ce que quelqu'un a déjà vu des bébés pigeons ? Il est étrange de noter que l'on semble voir uniquement des pigeons de taille respectable - pour ne pas dire adulte- mais on ne voit jamais de bébés !!! Que ce soit en Europe ou en Amérique du Nord ...

Les pigeons ne seraient-ils que des espions robotisés gouvernementaux susceptibles d'observer et de ramasser le maximum d'informations sur les citoyens ?
Ou alors les pigeons naissent directement adultes ... ce dont je doute fortement.

5 commentaires:

barbarella a dit…

Un pigeon, c'est le chaos et l'anarchie en personne, ça voltige en tous sens de façon imprévisible, ça s'agrippe, ça vous picore les yeux, un pigeon, ça salit sans arrêt et ça dégage une nuée de bactéries pernicieuses et de virus de la méningite.
Ça ne reste pas seul un pigeon, ça en attire d'autres, ça s'accouple et ça se reproduit à une vitesse folle (2 oeufs /20 jours), tu vas être assiégé par une armée de pigeons, tu ne pourras plus quitter ta chambre, tu mourras de faim, tu seras asphyxié par les excrements, tu sera forcé de te jeter par la fenêtre et tu iras te fracasser sur le trottoir...

Ton questionnement existentiel sur le pigeon est peut être légitime...Après avoir lu cette excellente nouvelle de Patrick Suskind...J'avoue que je n'ai plus jamais regardé les pigeons comme avant(même si je continue de bien les aimer)...mais bon le mec est vraiment flippé ds le bouquin...

Alors bonne journée quand même...sous l'oeil du pigeon...

Ch' To a dit…

Bonjour à vous, cela faisait longtemps...
Je ferais court sur le pigeon, car moi je les aime juste quand ils sont bons à bouffer!! vous en avez déjà mangé?? part contre, c'est sur que ceux qui sont ville, on passe un tour!! mais sinon ceux tuer au fusil de chasse dans les bois sont bien tendres, pis je me souviens que quand j'étais petite, ma crainte était d'avaler le plomb... mais je confirme que c'est bon!! rien que dans parler j'en boufferais bien un...
Ultimo tu veux une carabine à plomb!!

El Ultimo Bastardo a dit…

Merci pour la carabine à plomb(s) ...

Mais faut pas me mettre des trucs comme ça dans les mains ...on ne sait jamais ce qui peut arriver !

Un malentendu est si vite arrivé.

druzilla a dit…

"Un pigeon, c'est le chaos et l'anarchie en personne, ça voltige en tous sens de façon imprévisible, ça s'agrippe, ça vous picore les yeux, un pigeon, ça salit sans arrêt et ça dégage une nuée de bactéries pernicieuses et de virus de la méningite.
Ça ne reste pas seul un pigeon, ça en attire d'autres, ça s'accouple et ça se reproduit à une vitesse folle (2 oeufs /20 jours), tu vas être assiégé par une armée de pigeons, tu ne pourras plus quitter ta chambre, tu mourras de faim, tu seras asphyxié par les excrements, tu sera forcé de te jeter par la fenêtre et tu iras te fracasser sur le trottoir..."
sauf si tu envoies ce message à 10,5 personnes dans les 20 secondes où tu auras lu ce mail en gardant l'oeil bien ouvert et les mains en croix sur ta tête.
Sinon il t'arrivera des gros colis de merde par centaines devant ta porte déposés par des pigeons à plumes.
OK?????

Ramon le justicier a dit…

Des rats avec des ailes. C'est tout.
L'air plus con qu'un pigeon... a part un douanier, je ne voie pas, si les oiseaux ont des fonctionnaires, ca doit être les pigeons.

Mon chat développe une névrose avec les pigeons a force de les voir voleter en faisant vvrrooooooooohoophoophooop, ca l'énerve, il ne peut pas les attraper, au début il faisant des bruits facon NNiiakk nniak et depuis quelque temp, ca se transforme....... il aboie ( c'est véridique).
Pfff quels cons ces pigeons.

sauf au "boeuf sur le toit", mon resto parisien préféré, le feuilleté au pigeon.... un délice, mais a ce prix là a chaque fois je me demande si le pigeon est vraiment dans l'assiette.

En fait on aime pas les pigeons parce qu'ils nous ressemblent trop, ils restent en ville, là ou il y a la bouffe, a s'entasser comme des cons dans des trous miteux pour ne pas crever de froid quand viens l'hiver, vous avez vu des pigeons dans les pays chauds vous ?