jeudi, novembre 30, 2006

730

Voilà ... cela fait deux ans que ce blog existe ... et pour fêter cela , je me suis levé ce matin avec un magnifique mal de crâne qui me lance encore un peu 3 heures après le réveil ...

Il pleuvait ce matin ...cela n'aida point mes neurones à se mettre de bonne humeur ...
ou du moins en mode ''plein écran'' pour garder des notions ordinatesques,
à être en mode opérationnel immédiat ...
la preuve est que je n'ai même pas lu ce matin ... à peine les nouvelles dans le journal gratuit ce matin mais il y avait tellement de publicité à l'intérieur ( je pense qu'il y en avait sur chaque page ...puis pour chaque page d'info, il y en avait ensuite 3 ou 4 de publicité ! Hallucinant, la marque de commerce Noël s'affirme !!) que j'ai abandonné ... et j'ai écouté un peu de musique ...

...Et je me suis mis à réfléchir ... ( ben oui ... ça m'arrive parfois ... ) :

Un problème n’appelle pas une seule, mais plutôt une infinité de solutions qu'il faut gérer selon ses priorités, selon le temps alloué, selon le nombre de personnes ainsi que le budget réel.
La chose à faire est d'évaluer cela rapidement au lieu d'attendre ou de démarrer n'importe comment sur la première idée venue.
Certes, avec de l'expérience et une bonne équipe ...certaines solutions peuvent venir rapidement et le temps de réflexion peut s'avérer très court ( voire quasi immédiat ) mais pour cela il faut connaître les gens avec qui nous travaillons, connaître leurs limites et nos limites :
être capable de promettre des choses que l'on va tenir par la suite et arrêter de mentir sur certains points afin d'en avoir plus pour moins cher ! En général, ces personnes ont un minimum de mémoire et les plus performants ( et/ou les plus autonomes ) vont très vite ''changer de crèmerie'' si les abus se répètent trop régulièrement ... N'oublions pas qu'il faut consommer avec modération pour éviter des dégâts irréparables ou bien un dégoût profond de la profession - voire d'une certaine catégorie de gens issus de celle-ci.

Alors voilà rien de bien révolutionnaire ...mais une chose est sûre, il faut prendre des décisions et que certains arrêtent de se chercher ( et d'en trouver en plus ! Quelle perte de temps !) des excuses au lieu d'agir de la bonne manière !
L'incompétence n'excuse pas tout. Certaines personnes mériteraient des coups de pied au niveau des muscles fessiers afin qu'ils comprennent que la Dictature par la non-prise de responsabilité et leur inaptitude à comprendre leur travail jouent sur la vie de nombreux employés qui, souvent, ne demandent qu'à faire du bon travail ...

Résultat ... au bout de quelques mois ou quelques années, certains de ces employés peuvent développer une tendance à l'incompétence et voire plus si affinités.

Réveillons nous avant de devenir des Larves Humaines !
Regroupons nous pour lutter cette gangrène issue vraisemblablement de gênes pathologiques fonctionnariels !

Il fallait honorer ces sept cent trente jours d'existence au sein de ce monde nauséabond et relativement exécrable compte tenu des innombrables inégalités et d'un irrespect flagrant envers de très nombreuses personnes ( pour ne pas dire peuples) qui n'ont jamais rien demandé à part de vivre tranquillement.


Hasta la Victoria !
Siempre y que Viva la Revolucion !

No pasaran ! ( en tout cas ...pas par moi ! )

Afin de ne pas sombrer dans une passion triste
Afin de ne pas finir sur un sourire tragique
Aboutissant à un coeur desséché par les échecs, les frustrations et les peines à répétition ...

Et dans mon délire obsessionnel philosophico-hystérico-post-apocalyptico-rococo, je concluerai par quelques citations de Mossieur Nietzsche dans ''Ainsi parlait Zarathoustra'':

“Le sol se dérobe, mais la mer elle-même a reculé. Le sol se dérobe, mais la mer refuse de nous engloutir. Hélas ! où y a-t-il encore une mer pour se noyer ? Telle est notre lamentation au long des plats marécages.”

Encore faut-il désirer chevaucher cette Mer au lieu de rester au bord du Marais-cage ;
encore faut-il s'essayer à aller au-delà ...
La chute ne sera pas plus dure ...si l'on échoue, elle ne sera que plus précoce ...
Mais au moins transfigurer cette lassitude de pseudo-vie ..

( ouh là ...il est temps que j'arrête ... allez un petit expresso ..un double même ! Au diable les dépenses !)



Votre dévoué E.U.B.

PS: On prend l'apéro ?

4 commentaires:

barbarella a dit…

Happy birthday my favorite blog.
may your life be long...
heu... sinon, je comprends plus que parfaitement ce que tu explique...pour cette raison que je suis bien décidée à ne plus engraisser personne d'autre que moi même...on devrait peut être s'associer,Ultimo.
et OK pour l'apéro.

chacal bita a dit…

un journal gratuit...
devine pourquoi y'a ds pub

El Ultimo Bastardo a dit…

Je comprend qu'il y ait de la pub ...mais là faut pas déconner ... faut motiver les gens à le lire ...et à la base c'est supposé être un journal ...c'est à dire donnant des informations ...là tu cotoies une photo d'une enfant mort au rwanda à côté d'un canapé en cuire à 699 $ c'est franchement arrogant et dégueulasse ...

je ne le lirai plus voilà !

druzilla a dit…

OK, we take thi apero à la santé de notre blog où y'a pas encore trop de pub ... sauf pour l'apéro ... mais ça, on supporte, hein?